La pastorale

La pastorale2018-10-11T10:42:28+00:00

La Pastorale

« La Pastorale, c’est l’art de vivre ensemble en référence à Jésus-Christ. » Père Paul Lamotte

Le mot « pastorale » se réfère à la parabole du bon Pasteur. Elle est racontée par Jésus dans l’Évangile de Jean au chapitre 10.

Le bon Pasteur (le Christ) prend soin de son troupeau et donne même sa vie pour ses brebis, qu’il connaît chacune par leur nom.

 

 

 

Au sein de l’établissement, l’animation pastorale se décline transversalement et peut se définir par quatre axes :

  • Faire de l’établissement scolaire un lieu d’éducation animé par l’esprit évangélique ;
  • Offrir à tous et à chacun la possibilité de découvrir le Christ ;
  • Mettre à disposition de tous ceux qui le désirent les moyens adaptés pour grandir dans la foi ;
  • Insérer l’établissement catholique et ses activités dans la vie de l’Église locale.

Au collège

La Pastorale au collège permet aux élèves de connaître et rencontrer Jésus-Christ par les enseignements, les célébrations, les témoignages.
Des actions de partage et de solidarité inspirées par les valeurs de l’Évangile sont ponctuellement proposées à tous les élèves au profit d’associations : Secours Catholique, Pour Un Sourire d’Enfant…

À l’initiative de la Pastorale ou d’enseignants, une dimension spirituelle peut aussi venir enrichir des projets pédagogiques.
Un lien avec la paroisse facilite l’accès aux sacrements pour des élèves qui découvrent ou reviennent à la foi chrétienne.
Les élèves de 6e et 5e ont un temps bi-mensuel, dédié à la formation humaine et chrétienne ; c’est un temps de première annonce explicite. La Pastorale donne aussi à découvrir l’Art religieux, les rites et les fêtes de diverses traditions religieuses.
Des interventions ponctuelles sont organisées pour les 4e et 3e.
Pour tous, des messes et des temps forts de prière sont proposées régulièrement à la chapelle.

Atelier vitrail

Le temps du partage

Cette année encore les collégiens se sont investis dans des actions de solidarité comme l’achat de bougies avec le Secours catholique, le repas solidarité du Carême pour PSE, des visites à la maison de retraite Les Jardins de Bussy, la collecte de lunettes avec le LION’S Club…
La projection du film Les Pépites en présence d’un bénévole de l’Association PSE Pour un Sourire d’Enfant a été organisé pour les collégiens.

 

Au lycée

La pastorale est l’occasion de rencontres et d’actions.
Les Pères Dominique FONTAINE, Bruno SAUTEREAU et Benoît LEMOINE interviennent au Lycée à plusieurs occasions et assurent le lien avec la paroisse de BUSSY SAINT GEORGES et le diocèse de MEAUX.

Des rencontres sont organisées tout au long de l’année :

  • avec Jésus Lui-même au cours de célébrations proposées à tous,
  • avec le prochain comme lors des Ateliers de l’Avent, au cours desquels, chaque année, des associations humanitaires et caritatives expliquent et partagent leurs expériences, ou encore lors de la venue de témoins comme BRUNOR,
  • avec l’Église lors de la journée d’orientation où des membres de la communauté du Chemin Neuf témoignent de leurs critères de discernement ou par l’accueil des Brésiliens de Palavra Viva qui viennent dans les classes témoigner de leur vie de missionnaires par le chant, la louange et des échanges joyeux et profonds.

Les Terminales rencontrent Brunor

Pour la 6e année consécutive, Bruno RABOURDIN (dit Brunor), illustrateur et scénariste de bande dessinée français, enquête et invite à un dialogue entre foi, sciences et raison.
Avec humour, compétence, (et un bon coup de crayon !), Brunor fait découvrir les grands courants de la pensée sur les commencements de l’univers, de la vie, et les confrontent avec les connaissances scientifiques les plus actuelles, invitant ses auditeurs à vérifier toute affirmation et à faire le tri entre les vérités scientifiques et les opinions.
Brunor a publié en octobre 2017 un huitième album BD «La question interdite Qui est Jésus ?». Tout en étant autonome, cet album s’inscrit dans une série déjà bien installée dont les premiers tomes, déjà réédités à plusieurs reprises, ont été primés au Festival d’Angoulême.